Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2020

Au bout des mots...du féminin plurielles...

Je suis guérie

J'ai besoin d'Être

Je viens d'ouvrir mon cœur, il y a une lettre

Je vais la lire en chemin,

Je crains rien excepté le chagrin

Je crois que commence...un 2ème printemps

J'aime, j'aime tant les surprises de la vie

J'espère te revoir, peut-être     

Valérie

 

Je suis bien celle que je veux être et celle que je veux devenir...
J'ai tant de chemin à découvrir et tant d'histoires encore à raconter...
Je viens de regarder le ciel si tendre, si loin, si grand et je me perds à nouveau dans mes pensées
Je vais sur ma route le cœur léger, l'amour en bandoulière et l'amitié dans mes paniers...
Je crains les vagues de mon âme mais pour avancer libre, elles me rappellent leur sens et leurs saveurs uniques...
Je crois en l'univers, l'énergie de la terre, à la loi de l'attraction.... souffle de vie dans l'horizon...
J'aime la douceur des matins et les charmes de la nuit..
J'espère en demain...en un ailleurs...en toi l'inconnu de mon cœur...

Cécile

 

Je suis femme du ciel et de la terre aux multiples sédiments…
J’ai un corps, un esprit, dans le cœur un vague à l’âme de temps en temps…
Je viens d’un ensemble, uni-vers d’une mosaïque d’aimants, d’amants…
Je vais déraciner les mots en dehors en dedans de cet enfermement…
Je crains les fossiles du pouvoir restés de marbre, intacts depuis la nuit de temps…
Je crois à l’autre versant du cœur des hommes,
à la faune et la flore de tous les printemps
J’aime VOUS, poètes, musiciens, chanteurs qui donnent à mon écriture l’illusion de voler à tous les vents…
J’espère encore m’émerveiller, de VIE en beauté, longtemps, autrement, nous les nouveaux dinosaures de ce changement…


Aimer jusqu’au dernier fragment…

Cathline

Commentaires

J'adore les contraintes en écriture, car bizarrement, ce sont des autorisations d'aller, là où seul, on aurait pas oser.
merci ici

Écrit par : Angelo | 16/05/2020

Écrire un commentaire